Mois : août 2016

A propos

Et bien bonjour Cher Journal,

En vérité, je suis heureux de te rencontrer. Note que je  n’ai pas dit « créer », ce qui en dit long sur ma moralité. Le monde dans lequel j’évolue est complexe (à moins que ce ne soit complexé en fait), aussi, ai-je besoin de Toi pour accomplir une tâche. Et quelle est donc cette tâche ? Le comprendre ! Comme disait l’autre  : « Plus j’avance, plus je grandis, plus je comprends rien » (Lao Tseu… ou Orelsan, je ne sais plus).

Aussi est-ce là que tu interviens Cher Journal, loyal et discret compagnon toujours à l’écoute. Sur toi je puis coucher mes pensées et mes réflexions sans crainte de jugement. En toi, je puis laisser libre cours à mon imagination et à ma plume, je puis m’épanouir tout entier. Avec toi, je conçois une verve littéraire fougueuse, indomptable et … Et il est temps d’arrêter l’exploitation de ce champs lexical.

Je ne m’interdis aucun domaine bien que mon quotidien devrait fournir le terreau à quelques humeurs passagères engendrées (Ha mais j’ai dis stop !) par quelques stupéfactions occasionnelles. A d’autres moments, j’écrirai des billets plus conséquents et, certains se suivront sans doute. Viendra un temps où je collectionnerai même les images ! Afin que tu ne te transformes pas en capharnaüm verbal, je créerai des catégories pour me retrouver plus facilement si l’envie de me relire me prend.

Aussi, je te le redis : je suis tellement heureux de te rencontrer Ô Confident Discret. Mais il est déjà l’heure de te laisser. Je dois fermer tous mes onglets « synonymes.com » et vérifier la définition du mot « blog » sur Wikipédia.

Gros Bisous.