Pirates des Caraïbes V : Hardi forbans ! Rien de nouveau à l’horizon !

Cher Journal,

J’ai retrouvé une amie au cinéma ce soir. C’était un moment fort vu que nous avons vu les trois premier opus ensemble. Bilan de la soirée : c’était bien … d’y être aller à deux.

Qu’avons-nous vu ?

Pirates des Caraïbes V :
une production Recyclage,
Avec :
Johnny Depp dans le rôle du Capitaine Tristitude,
Javier Bardem dans le rôle du Capitaine Scrogneugneu,
Orlando Bloom dans le rôle de Orlando Bloom (le meilleur de tout le cast, c’est dire le niveau).

Ce bon vieux Jack, navigant sur un triste rafiot, est fauché comme les blés et est recherché dans toutes les Caraïbes (parce que trololo c’est Jack Sparrow) ! Ce n’est pas comme ce fieffé Barbossa à la tête d’un escadron d’une dizaines de vaisseaux pirates, mais lui ça va, personne le recherche.
Quand soudain surgi le capitaine Scrogneugneu, fléau de pirates (qu’il doit confondre avec l’armée, c’est ballot pour un ancien militaire). Ce-dernier, ivre de vengeance, n’aura de cesse de poursuivre Jack au travers d’un jeu d’acteur d’une finesse époustouflante (à sa décharge il doit prononcer le mot « Sparrow » à chaque réplique).

Bam boum ! Badaboum ! Plouf plouf ! fait l’intrigue.

Avec tout plein d’objets magiques extraordinaires !
-Le compas-qui-boude et qui maudit tout ceux qui se séparent de lui ! Ha ben non en fait, ça marche qu’une fois, lol.
-Le surpuissant Trident de Poséidon moins fort que du papier.
-La chaloupe à rame, plus rapide que tous les vaisseaux magiques !

Mais aussi :
-Du déjà-vu,
-Des blagues lourdingues,
-DES F*CKING RALENTIS #MUFASA … Le ralenti ou comment j’essaye de mettre une émotion dans ma scène mais ça marche pas XOXO,

Je me suis rarement autant ennuyé… Ça m’a quand même tiré une réflexion « intéressante ». Au cinéma, on paye le droit de regarder une œuvre, indépendamment qu’on ait aimé ou pas. Le problème, c’est que le nombre d’entrée est utilisé pour déterminer si un film a plu ou non. On confond donc affluence et succès. Ça me rappelle quelque choses… Mais quoi ? … Ha mais oui ! C’est comme les élection en fait. Les gens portent leur caution sur des candidats mais le système ne permet pas déterminer si les gens y adhèrent, alors, les élus considèrent que c’est de fait le cas. Si seulement il existait un moyen d’exprimer son désaccord ! Quelque chose de simple : comme une enveloppe vide par exemple. On pourrait ensuite l’adapter au cinéma, miroir de notre société qui recycle tout sauf le plastique.

Vivement le prochain film !

Gros bisous.

4 réflexions sur “Pirates des Caraïbes V : Hardi forbans ! Rien de nouveau à l’horizon !

Laisse donc un mot.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s