Star Wars VIII : Là ça se voit non ?

 

Cher Journal,

Avec mes amis, se retrouver pour assister à la projection d’un Star Wars est devenu un rituel, dussions-nous traverser la France entière, littéralement. Tant de questions soulevées dans le septième opus ! Qui est le mystérieux Snoke ? Qui sont les mystérieux parents de Rey ? Qui sont les mystérieux chevaliers de Ren ? Comment Kylo Ren a-t-il eu sa mystérieuse épée ? Comment le Premier Ordre fait-il pour générer autant d’arme en si peu de temps ?  Pourquoi un stormtrooper tunné chromé ? Comment Maz a–t-elle récupéré le sabre d’Anakin et de Luke ? Les personnages évolueront-ils ? L’épisode VIII répondra-t-il à toutes ces questions ? Ce film est-il lui aussi conçu pour que les gens s’étripent en commentaires ? Ce ton narquois évoquerait-il un billet sorti des tréfonds du côté obscur ?

Titre : Star Wars VIII : The Last Jedi

Genre : Fan-fiction, ou magazine animé pour jouet (je ne sais pas ce qui est le pire).

De : Rian Johson

Avec :

  • Mary-Sue dans le rôle de Rey
  • DSK dans le rôle Snoke
  • Skype dans le rôle de la Force

Le pitch :

‘Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé… »

Sans déconner. Cette fois, c’est le vrai, ce n’est pas moi ! Par comparaison, voici le synopsis de l’épisode considéré par beaucoup comme étant le pire de la saga : l’épisode 2.

« Depuis le blocus de la planète Naboo par la Fédération du commerce, la République, gouvernée par le Chancelier Palpatine, connaît une véritable crise. Un groupe de dissidents, mené par le sombre Jedi comte Dooku, manifeste son mécontentement envers le fonctionnement du régime. Le Sénat et la population intergalactique se montrent pour leur part inquiets face à l’émergence d’une telle menace.
Certains sénateurs demandent à ce que la République soit dotée d’une solide armée pour empêcher que la situation ne se détériore davantage. Parallèlement, Padmé Amidala, devenue sénatrice, est menacée par les séparatistes et échappe de justesse à un attentat. Le Padawan Anakin Skywalker est chargé de sa protection. Son maître, Obi-Wan Kenobi, part enquêter sur cette tentative de meurtre et découvre la constitution d’une mystérieuse armée de clones… »

Certes, ce n’est pas la taille qui compte mais, Cher Journal, est-ce que tu sens qu’il y a une sacrée différence de contenu, voire d’intention. Est-ce que tu sens que dans un cas, on essaye de te dire :  »voila l’histoire que je vous propose et elle se passe dans tel univers ». Dans l’autre cas :  »·−· ·· · −· ·− ··−· −−− ··− − ·−· · −·−·−− !! »

Alerte spoiler de niveau 12, ceci n’est pas un exercice.

Le film ne répondra jamais à toutes mes interrogations et il a plein de problèmes. D’ailleurs, j’ai du mal à faire le tri dans ma tête. Le principal est que tout se passe dans l’urgence, comme dans le VII. Du coup, les personnages n’ont pas le temps de se poser pour créer des liens et c’est autant d’occasions perdues de poser les enjeux ou des éléments de compréhension de l’univers. Est-ce qu’il n’y aurait pas une dimension qui aurait totalement disparu ? Je te laisse chercher laquelle.

Les personnages n’évoluent pas : ils sont autant creux que monolithiques. Par exemple : qu’est-ce qui motive Rey à faire ce qu’elle fait ? Elle a passé 18 secondes au contact de la résistance en tout et pour tout en disant bien à chaque fois qu’elle ne voulait que retourner sur sa planète. Qu’a-t-elle appris de Maître Luke ? Qu’on pouvait boire du lait de créatures bizarres adeptes du bronzage… Heu … Mais c’est dégueux !

***

Comment j’ai ressenti ce film ? Résumé :

Les résistants fuient car le Premier Ordre vient de leur tomber dessus. Poe fait diversion en insultant la maman de Hux qui, grognon, décide de ne pas utiliser ses armes. Poe sacrifie la moitié de ses forces pour tomber un cuirasser et pouf ! Ils s’enfuient à vitesse lumière. Mais les méchants les retrouvent grâce à une nouvelle technologie ! S’ensuit une course poursuite la plus molle de l’univers. En vitesse subluminique, le croiseur rebelle est presque à court de carburant bien que plus rapide que les lourds vaisseaux ennemis. le Premier Ordre pilonne donc gentiment à distance. Hux est grognon. Si seulement il avait des vaisseaux petits et rapides capable de rattraper la flotte en déroute ! Si seulement il avait ces petits vaisseaux qui peuplent par milliers ses cargos et qu’on appellent couramment des chasseurs ! Des Pu-*** de Tie Fighter ! Malgré tout, une explosions expulse Léia dans l’espace mais grâce sa maîtrise de la Force elle revient facile, ne s’en tirant qu’avec un nez qui coule. Cette scène est franchement gênante. Très gênante.

De son côté, Rey fait du boudin parce que Luke fait du boudin. Mais elle finit par recevoir deux leçons de 3 minutes. ce qui est bien suffisant pour appréhender les méandres de la Force et toute ses subtilités. Elle peut ainsi communiquer avec Severus Rogue  Kylo Ren et le voir sortir de la douche. Toute émoustillée, elle décide de le rejoindre car elle a vu du bon en lui (un téton), mais Luke la prévient d’expérience que son plan est tout pourri. Mais on ne l’a fait pas à Rey qui se rend à Kylo. Après une énième scène paresseusement  copié/collé, elle est amenée devant le terrible Snoke. Dans une salle tamisée à la lueur rouge, sur son boudoir de l’espace, trône le Leader Suprème en peignoir doré, entouré de sa garde rapprochée en latex rouge ?! Qu’est-ce qu’il se passe dans ce film ? Rien de malsain ni d’innovant heureusement : une nouvelle scène copié/collé se déroule et zim zam zoum, Snoke meurt. Ziom zablourbf, les gardes aussi. Pif Paf ! Rey et Kylo se crêpent le chignon. Heureusement, une explosion survient.

Chevalier de l'Ordre du Latex
Je vous mets un petit coup de polish ?

C’est qu’une mission désespérée vient de s’achever. Finn et Jeanine sont partis à la recherche d’un super hacker pour saboter le cuirasser de Snoke. Une course de chevaux dépressifs et quelques faux raccords plus tard, ils se retrouvent sur le même vaisseau que Rey et Kylo, dans de beaux draps. Heureusement le général Guimauve se sacrifie dans une scène douteuse mais classe et les héros se réfugient sur une base pas loin. Bim Bam boum ! Kylo et Hux trouvent de nouvelles occasions de se ridiculiser, des renards choupis aident les gentils grâce au pouvoir de l’amour. Luke fait une syncope no jutsu et retourne à la Force. Et c’est enfin fini.

***

J’ai l’impression de me retrouver devant un scénario à  »feu de Bengale ». Le but est de générer du suspense en ouvrant des interrogations qui tiendront les réseaux sociaux en haleine pendant deux ans via le fleurissement de théories plus ou moins fumeuses, invérifiables dans tous les cas. Une sorte de néo-marketing actif qui n’est là que pour préparer la suite, elle-même bâtie sur le même modèle. En plus, on dirait que le Graal pour un film est de devenir une licence suffisamment populaire pour qu’il n’ait plus besoin de scénario. Le film n’est plus une œuvre en tant que telle mais un élément d’une stratégie marketing à grande échelle qui vise à la confiscation et à la monopolisation de l’imaginaire à grand renfort de produits dérivés et autres publicités ! … Non mais attends  ! C’est donc ça ! Darth Mickey je t’ai percé à jour ! Mais je pourrai quand même venir dans ton parc l’année prochaine ?

N’est-on pas tellement imprégné de cet univers que quoiqu’il en soit, on ira quand même dans les salles obscures ? N’est-on pas tellement bercé de ces histoires que la seule nostalgie nous poussent à nous extasier devant un Luke barbu qui s’essuie la veste ? Un yoda fantôme qui fait des éclairs (What ?!).

Plus sérieusement, toi, Cher Journal, quelle est l’alchimie qui fait qu’une histoire te captive ? Quel est ton bon grammage entre cohérence interne, beauté visuelle, beauté musicale, émotions, nostalgie (éventuellement), décolleté et biceps (liste non-exhaustive) ? C’est super important comme question ! Les histoires, c’est trop bien !

Gros bisous.

7 réflexions sur “Star Wars VIII : Là ça se voit non ?

Laisse donc un mot.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s