Endgame du Roi de la Nuit : le sens et le spectacle

Cher journal,

Ce mois-ci, double finish pour deux grandes sagas amorcées il y a 10 ans. D’un côté, Avenger Endgame qui clôt 21 films. De l’autre, Game Of Thrones et la bataille contre le Roi de la Nuit. On débriefe, et on spoile !

Lire la suite « Endgame du Roi de la Nuit : le sens et le spectacle »

Joyeux 1er Mai \o/

Cher Journal,

Je m’interroge. Est-ce que la Fête du Travail est au capitalisme ce que la journée de la Femme est à l’humanité ?

Bonne Fête quand même !

Voici un poème librement inspiré d’auteurs de talent.

Sauras-tu le(s) reconnaître ?

 

Lire la suite « Joyeux 1er Mai \o/ »

Batman vs Superman au Super Café : Rise of ASMR

Pendant ce temps-là, dans un café, deux héros, l’un de noir vêtu, l’autre de bleu et de rouge, discutent paisiblement. Et non, ce n’est pas à Starbucks.

Lire la suite « Batman vs Superman au Super Café : Rise of ASMR »

Plans sur la comète

Cher Journal,

C’est un peu n’importe quoi en ce moment. Je veux dire, un peu plus que d’habitude. Je n’arrive plus à focaliser mon énergie sur un  énième plan de carrière. Je suis fatigué. Dois-je encore crucifier mon temps libre à la poursuite de compétences toujours manquantes pour un hypothétique poste mieux payé ? Dois-je me contenter d’un travail subalterne qui ne phagocyte pas toute mon énergie ?

Et si je devenais chasseur cueilleur ?

Lire la suite « Plans sur la comète »

La Plèbe

Cher Journal,

Pierre Bourdieu, un sociologue qui n’est plus, explique que la richesse dépend de quatre facteurs : l’argent, le réseau, la culture et le prestige. En les combinant, tu peux trouver ta place sur un repère orthonormé. C’est rigolo. Et quand tu n’as rien de tout ça, apparaît la virilité.

Lire la suite « La Plèbe »

Flânerie hivernale

Cher Journal,

En termes de début d’année bien pourri, 2019 a explosé tous les records. A tel point que j’envisage de lui attribuer un prix spécial.  Ajoutons à cela précarité, marché du travail avec des RH au discernement d’un ado sur Tinder et actualités lacrymogènes… Difficile de garder le moral au beau fixe.

Lire la suite « Flânerie hivernale »