Étiquette : philosophie

Plans sur la comète

Cher Journal,

C’est un peu n’importe quoi en ce moment. Je veux dire, un peu plus que d’habitude. Je n’arrive plus à focaliser mon énergie sur un  énième plan de carrière. Je suis fatigué. Dois-je encore crucifié mon temps libre à la poursuite de compétences toujours manquantes pour un hypothétique poste mieux payé ? Dois-je me contenter d’un travail subalterne qui ne phagocyte pas toute mon énergie ?

Et si je devenais chasseur cueilleur ?

Lire la suite « Plans sur la comète »

Super train-train

Cher Journal,

Des fois je me demande : est-ce que les super héros connaissent la routine ? Est-ce qu’on s’habituent à tout au point que le spleen pointent le bout de son nez peut importe ce que l’on vit ? Est-ce que je dois arrêter de faire parler des gens gens qui n’existent pas dans ma tête ?

Gros Bisous.

Lire la suite « Super train-train »

Trick or Anarchy !

Cher Necronomicon,

Fête des Morts approchante, je me suis plongé dans un livre avec des zombies dedans ; et des punks. Pourquoi pas ? Lier trash, gore et mysticisme, le tout saupoudré des plus grands classiques musicaux du genre, moi je dis oui !

Lire la suite « Trick or Anarchy ! »

Culturisme estival

Cher Journal,

Aujourd’hui, je partage avec toi mes jolies découvertes de cet été. J’espère te donner envie de lire (le jour où l’intelligence artificielle sera suffisamment développée). Il va donc être question de trois bouquins et d’un film ici.

 

Lire la suite « Culturisme estival »

Alpha-man have a drink (2).

Cher Journal,

Je n’ai pas eu le temps de te narrer la suite de mon aventure nocturne l’autre soir. J’entends corriger cela maintenant mais comme toute bonne série, je commence par un petit résumé de l’épisode précédent.

Alors que je pénétrai discrètement dans un bar afin de jouir (oui monsieur !) d’une petite bière, mon vivace esprit eut tôt fait de remarquer que la conviviale équipée que voici n’exultait que par l’alcool ingérait. Ne voulant céder aux sirènes éthyliques, je pris la pari de ralentir ma consommation. C’était sans compter sur ce fieffé d’Alpha-man qui n’entendait laisser personne sobre.

L’épisode 1 est ici.

Lire la suite « Alpha-man have a drink (2). »

Alpha-man have a drink (1).

Cher Journal,

J’ai de nouveau rencontré Alpha-man. C’était dans un bar à une heure avancée de la nuit. Il s’accaparait un bout du comptoir, accoudé à lui, son autre main tenant fermement un verre qui décollait de temps à autre jusqu’à son gosier. Son regard alerte scrutait visages et verres. Lire la suite « Alpha-man have a drink (1). »